Coldplay is back ?

Tout d’abord, si vous avez jeté un coup d’œil à la rubrique covers, vous aurez compris que nous sommes toutes les deux de très grosses fans de Coldplay.

butterflies.png

Hier, jeudi 2 mars, c’était le 40e anniversaire de Dieu le père, j’ai nommé Chris Martin.

À cette occasion, le groupe sort un nouveau single et en profite pour annoncer un EP pour le 2 juin prochain. Le mini album comprendra ainsi le nouveau morceau Hypnotised ainsi que Something Just Like This, réalisé avec le groupe Chainsmokers.

Une nouvelle surprenante puisque le dernier (et plutôt décevant) album du groupe remonte à peine à décembre 2015. Visuellement, l’EP s’annonce comme un prolongement de A Head Full of Dreams mais est-ce que ce sera le cas à l’oreille ?

Si l’on s’arrête à Something Just Like This, j’aurais tendance à dire qu’il ‘agit d’une suite cohérente, en revanche, THANK GOD, hypnotised semble changer la donne !

Comme je suis rassurée depuis que j’ai écouté ce nouveau morceau ! Certes, ça n’est toujours pas le tout meilleur Coldplay, mais tout de même, on quitte enfin le registre électrocommercial !

…Mon humble avis sur cette chanson

Elle pourra sûrement me tirer les larmes au live du stade de France avec cette ambiance riche et aérienne qui fait beaucoup de bien ! Je retrouve les petites envolées de piano, le Chris mélancolique qui m’a tant manqué…#jaimeladepression
Le morceau reste cependant basé sur une (jolie) boucle de synthé, au son…une chouille discount à mon goût, sur laquelle viennent se greffer des sonorités très coldplayesques.
Disons que, techniquement, le groupe ne propose rien de très enrichissant mais que musicalement, pour moi, l’essentiel y est.

En bref, je trouve que c’est un très bon morceau, qui rassure sur les intentions du groupe en terme d’orientation musicale, à l’inverse de son prédécesseur Something Just Like This.

Affaire à suivre donc mais c’était, en tout cas, un très joyeux cadeaux d’anniversaire.

Happy Birthday Chris !

https://pbs.twimg.com/media/B8XDOhNCMAEodHu.jpg

Enregistrer

5 raisons d’adopter le Sketchnoting

Jadis, il était mal vu de griffonner et gribouiller sur ses cahiers.
Mais ça, c’était avant l’arrivée du…sans-titre-11

Le Sketchnoting? What is that?!

Explications.
Le Sketchnoting vient de SKETCH et NOTING qui signifient respectivement CROQUIS et PRISE DE NOTES.
A partir de là, vous aurez compris que dans vos prises de notes vous aurez ENFIN le droit de DESSINER. Oui ! Alors que vos professeurs vous fustigeaient du regard quand vous noircissiez l’intérieur des b, des d, g, o, p et des q…
Alors que vous vous cachiez de vos camarades pour repasser quatre ou cinq fois l’encadré du titre du chapitre pour le faire ressortir.
Alors que l’on vous privait de dessiner des petites maisons sans-titre-15sans-titre-15sans-titre-15 sans lever la pointe de votre crayon!

De véritables frustrations trop longtemps brimées, n’est-il pas?

Alors, pour vous dont la créativité a trop longtemps été bafouée, lisez bien :

Le Sketchnoting vous rend votre liberté.
Oui !
Mais pas que… 


Voici les 5 raisons de s’essayer au sketchnoting :

lib.png

Vous êtes libres de tout. De placer votre titre en plein milieu de la page, ou dans le coin en bas à droite, ou au verso de la feuille. Peu importe!
VOUS seuls êtes maîtres de votre apprentissage. Vous réfléchissez simplement à ce qui est le mieux adapté pour vous, à ce qui fonctionne pour vous.

eff.png

Vous vous affranchissez des détails puisque cette méthode de pédagogie positive et visuelle vous oblige à ne pas vous encombrer l’esprit mais à aller à l’essentiel.
Le Sketchnoting vous aide à prioriser, organiser et schématiser vos prises de notes en cours, en réunion, en conférence…

crea.png

Vous êtes libres aussi de laisser votre créativité s’exprimer en dessinant des connecteurs logiques, des flèches, des cadres, des bannières, des personnages, des symboles,… Vous innovez et exploitez votre potentiel visuel.

conc

Typographier, croquer un petit personnage ou colorier une flèche ça et là va vous aider à diriger et maintenir votre concentration sur votre sujet, tout en prenant plaisir dans votre prise de notes.

comp.png

Quand vous créez votre Sketchnote, vous construisez aussi votre raisonnement.
En organisant la prise de note, vous devez trouver la connexion entre les éléments et de fait, vous hiérarchisez les idées et les reliez entre elles.
C’est justement parce que vous identifiez ces connexions que les liens logiques se créent dans votre tête et sur votre papier. C’est enfin cette réflexion qui vous amène à la compréhension du sujet.

Tout cela est très intéressant mais concrètement, à quoi ça ressemble le Sketchnoting?

Quelques exemples:

Isabelle Pailleau @isapailleau

Mauro Toselli @xLontrax

Tanmay Vora @tnvora

Résultat de recherche d'images pour

Quelques livres a feuilleter sur le sujet:

Apprendre avec le sketchnoting

Travailler avec le sketchnoting

Et mes tableaux Pinterest pour vous inspirer:

Typographie

Inspiration, dessins…

Et vous, utilisez-vous le Sketchnoting ?
Partagez vos impressions dans un commentaire !

The Chainsmokers & Coldplay – Something Just Like This

Il y a deux jours avaient lieu les Brit Awards. À cette occasion, Coldplay présente son titre Something Just Like This, en collaboration avec The Chainsmokers. Grosses fans de Coldplay, c’est une actu sur laquelle on a très TRÈS envie de réagir.

Touloulou Touloulou

Je dois avouer que les Brit Awards …se sont déroulés sans moi. C’est en me connectant sur Spotify avant de dormir vers minuit mercredi (jeudi du coup) que je vois « RADAR POP BLABLA BLABLA CHAINSMOKERS COLDPLAY »

Là j’étais partagée entre la belle surprise d’écouter un nouveau Coldplay et la peur de voir  avec qui la collab s’était faite. Au début, je dois avouer que mon amour pour la voix de Chris Martin (et Chris tout court) m’a donnée des frissons. Apparemment c’est une étape par laquelle je passe, même quand le morceau est pourri, et sans surprise, il est bien pourri !
https://i1.wp.com/media.lelombrik.net/t/92bc00dc8321a73ee953773abb5f99c5/p/01.jpg

Pour tout  ce qui est couplets, je trouve qu’on s’en sort pas si mal, mais encore une fois, je ne suis pas objective, simplement trop amoureuse des graves de Chris.
Voix mise à part, j’ai compté, il y a 3 accords. Trois.
On se balade donc tranquillement dans le pays de Christophe Maé et on approche dangereusement la frontière David Guetta…

Puis arrive le refrain. Et là, s’il y avait encore matière à douter de la qualité du morceau, tout est clair. HEY SURPRISE les 3 mêmes accords ! Mais cette fois si ça déconne pas puisqu’ils sont électros au possible ! Bon ça tombe sous le sens puisque ces messieurs les fumeurs de chaîne sont disc jokeys…

Cela dit, une fois que l’on a accepté que le morceau est une daubasse et qu’on accueille à bras ouverts le style de Chainsmokers, alors ça se passe plutôt bien. Ce que j’essaye de dire c’est que rien ne m’empêchera d’écouter le morceau dans la voiture ou pour danser toute seule dans le salon #saturdaynightfever, ni de fredonner TOULOULOU TOULOULOU (la final touch ridicule du morceau). En gros, il faut l’écouter comme un morceau léger comme le dernier album quoi.

Aujourd’hui, j’ai regardé le live qui a introduit le morceau :

Sans compter l’excellente et modernissime mise en scène de l’ombre de Chris chantant derrière un rideau géant avant qu’il ne tombe telle une serviette de bain mal attachée, ma rétine s’est mise à saigner à la seule vision de Chris entouré de 2 types avec un mini synthé et un vieux pad. Ensuite, j’ai eu de la peine de le voir  tenter de sauter et de tourbillonner sur une chanson qui ne s’y prête pas dans son éternelle combinaison de T-shirts court/long. À la fin du morceau, j’ai remarqué la présence de Will, Guy et Jonny boy et je me suis dit « et à quoi ils espèrent servir ? ». Puis, tout à coup, ils ont une utilité et on sent enfin la patte Coldplay (merci Jon), du coup le final du live est une chouille plus intéressant que la chanson studio. Ça ne reste qu’une maigre consolation.

Tout ça pour dire à nos chéris de Coldplay qu’il va falloir se rappeler un peu d’où vous venez ! On est pas contre la modernité et l’expérimentation mais il s’agirait de ne pas pousser mémé dans les orties.

Allez on l’écoutera quand même (mais on l’achètera pas) et on vous aime toujours d’amour mes chers Jeufroid.

giphy.gif

Enregistrer

Bonnes et moins bonnes adresses Parisiennes #1

Aaaah Paris…!
Paris et ses terrasses de café bondées dès que le ciel se découvre!

hiparis

Le 6ème est un de mes arrondissements préférés. Quand je travaillais à Odéon, j’ai eu l’occasion de mieux connaître le quartier, la Place Saint Sulpice, la Rue de Buci, la jolie Rue des Canettes… et de rêvasser en me disant « aaah ce serait tellement cool un appart’ ici! ». Mais bon.
Habiter en banlieue c’est moins sexy, nous sommes d’accords, mais à la fin du mois il te reste au moins un peu de ton salaire ahah.

J’ouvre cette rubrique « Bonnes et moins bonnes adresses Parisiennes » avec… Le Hibou.

Le Hibou a un côté un peu posh et prétentieux. On n’y retournerait pas pour sa simplicité ni pour son service, mais on apprécie ses cocktails bien réalisés (bien chers aussi. 14€ le cocktail ça fait ièèèch…) et évidemment, le cadre.

hi paris.jpg

 

On a pris un Roller Coaster (à gauche sur la photo) à base de Vodka, crème de pêche, purée de framboise, Ginger Ale et citron jaune et un Quinta Avenida  avec Tequila, crème d’abricot, citron vert, sucre de canne, Ginger Ale et Bitter Orange.

unnamed (3).jpg

Le Hibou – 16 Carrefour de l’Odéon, Paris 6ème.

 

La playlist du mois de février

Ce jeune blog encore méconnu du grand public (ça n’est qu’une question de temps avant qu’Enjoy Phoenix et ses soins qui brûlent la peau ne soient plus qu’un mauvais souvenir et qu’Adenyfa domine le monde), bref, ce blog est tenu par deux musiciennes, il ne peut pas faire sans une rubrique musique un petit peu entretenue !

Cette joli phrase à rallonge pour introduire une rubrique playslist du mois. Elle regroupera  les suggestions du moment (et surtout celles qu’on découvre en retard) et servira également de point découverte express !

On commence avec 2 morceaux d’un même groupe que j’ai découvert au mois de Décembre et beaucoup écouté depuis. Il s’agit de Glass Animals, je ne m’étends pas sur le sujet puisque je pense leur consacrer un article entier !

Les titres en questions, tous 2 issus du dernier album du groupe (How to be a human being – 2016) :

  1. Agnes
  2. Youth
    En réalité il y a pas mal de morceaux qui valent le coup ! Ces deux-là sont d’un genre très différent bien qu’il répondent au style particulier du groupe, mi électro mi britpop étrange.https://i0.wp.com/images.music-story.com/img/artiste_G/Glass%20Animals-135882.jpgPuis je vous propose 3 titres d’un groupe british une fois de plus… il s’agit de Everyhing Everything. Les morceaux qui ont particulièrement marqué mon attention sont :
  3. Choice Mountain
  4. Undrowned
  5. Torso of the week
    Très très anglais, ils n’ont rien inventé mais font très bien le boulot !https://i0.wp.com/www.svanapaper.com/wp-content/uploads/2013/01/everythingeverything640.jpg
    Tralala et cotillons !Dans un registre très différent, je connaissais Norah Jones, je connaissais Ravi Shankar, et voilà que je découvre le boulot de la soeur, Anoushka Shankar. Bien sûr ses chansons sont réservées à celles et ceux qui aiment les consonances orientales. Ces albums offrent des morceaux très très indiens comme des titres bien plus accessibles comme celui que je vous recommande ici :
  6. Traces of you ft Norah Jones

    Dans le même album, j’ai jeté mon dévolu sur un morceau beaucoup plus particulier, il passe tout seul si l’on accroche au combo piano cithare :
  7. Indian Summer

    https://i1.wp.com/traquenart.ca/RcR2fI2/wp-content/uploads/2013/10/Anoushka-Shankar03.jpgJe passe aux US maintenant avec un morceau digne de la fin d’un épisode de série…OH WAIT bon très bien, je l’ai peut-être repéré en regardant the Good Wife… Sans être inoubliable, il a son charme !
  8. S Carey – In the DirtTypiquement ce pour quoi j’ai toujours l’impression d’arriver après la bataille…
  9. Oh Wonder – Technicolour Beat

    Il faut dire que l’ex chanteur du groupe (Antony, ô surprise) a une voix  aussi particulière qu’agréable ! Ceci dit l’abus de trémolo, c’est tout de même le risque de passer pour le padawan de Véronique Sanson… ça passe ou ça casse !
  10. Antony and the Johnsons – Fistful of love

C’est la fin de la playlist de Février, on espère revenir avec des morceaux sympas pour le mois  de Mars !

Allez bisous !

 

 

 

Cake au tofu et olives vegan – recette de Marie Laforêt

Hello!

blogger-image-433040722

Il fût un temps (lointain), avant que je me mette en ménage avec une famille de Ritals et que l’on me gave de pâtes et pizza, je faisais à peu près attention à ce que je mangeais et je variais mon alimentation…

A l’époque donc, j’étais folle de cette recette de cake salé. Sans être ni végétarienne ni vegan, j’aimais bien l’idée de changer un peu d’ingrédients et de découvrir des saveurs différentes, des façons de cuisiner différentes aussi.

Bon, je ne vous cache pas que les ingrédients sont un peu compliqués à trouver surtout hors Paris et région parisienne… Franchement où est-ce que vous pouvez trouver de la polenta précuite et de la farine de lupin? Déjà, combien d’entre vous connaissez ces ingrédients? xD

Bref, voilà ce dont vous aurez besoin en images et la recette en-dessous:

ingrédients.jpg

tofuméolives.jpg

  • Dans un saladier mélanger les farines et la polenta.
  • Ajouter le sel, les herbes de Provence, la levure maltée et la poudre à lever.
  • Verser la crème de soja, bien mélanger.
  • Incorporer l’huile petit à petit puis le jus de citron.
  • Couper le tofu fumé en petits dés et hacher grossièrement les olives puis les ajouter à l’appareil.
  • Chemiser un moule de papier cuisson puis y verser l’appareil.
  • Cuire 1 heure au four préchauffé à 180°C (th. 6).
  • Laisser tiédir avant de démouler et de découper.

 

 

Shopping: look-alike sacs Faye et Drew de chez Chloé

Bon, premièrement, dîtes-vous bien que je ne sais pas (encore!) déceler les tendances et que je découvre des trucs (groupes de musique, livres, séries, tendances mode et déco etc.) une fois le buzz passé.

Dans le genre, j’ai regardé Prison Break en 2015, 6 ans après, quand tout le monde était passé à autre chose. Et là je commence seulement la première saison de Sherlock quand tout le monde attend la cinquième…
Bref, cet article est donc destiné à toutes celles qui s’en foutent un peu d’arriver après la bataille !
Pour mon boulot, je dois et je m’efforce de plus en plus de suivre les tendances dans le textile, la mode et la décoration d’intérieur. Je fais régulièrement un petit tour sur Instagram même si franchement ça m’ennuie de scroller, la plupart du temps passivement, pour finalement voir que tout se ressemble un peu dans mon fil d’actualité. Mais bon, c’est un autre débat.

Et donc sur Instagram je vois entre autre passer des looks féminins avec de très jolis sacs à main… J’en vois passer deux particulièrement qui me font de l’oeil… Je les vois re-passer et re re re re passer au fils des semaines… jusqu’à ce que je décide qu’ils sont beaucoup trop jolis pour ne pas rejoindre mon dressing :D. Alors je mène l’enquête (comprendre: je lis la légende insta) et découvre que tous deux sont de la marque Chloé… Chouette, ça veut dire que je peux oublier direct et ce pour deux raisons: le prix et la composition.

L’un est le modèle Faye porté épaule à plus ou moins 1500€ selon les coloris et matières et composé de cuir et de velours de veau.

L’autre est le modèle Drew porté épaule, même gamme de prix et même composition.
Voilà voilà, n’étant pas issue dune famille d’oligarques russes et n’ayant pas non plus envie de porter les restes d’un petit veau le long de mon épaule, je me suis dit NEXT.

Sauf que… Le design est vraiment cool.

J’ai donc fait un truc dont je ne suis pas encore certaine si je dois en être fière ou pas ahah! J’ai cherché des articles similaires… (que l’on appelle aussi couramment « copies » :D) que j’ai trouvés sur Romwe et qui se trouvent donc être en simili cuir, pas chers et Made in China (à la surprise générale).
J’ai commandé sans regarder les avis sur internet à propos de cette boutique (qui est uniquement en ligne me semble-t-il?).

Et ma foi, bonne surprise. Le colis est arrivé en à peine plus d’une semaine, très bien emballé, propre, juste une petite égratignure dans la couture du sac/copie Drew mais bon, normal vu le prix.

Soit dit en passant, je les ai payés moins de 25€ pièce.
Voilà voilà on verra l’évolution après quelques mois d’utilisation mais bon, il faut bien se douter que les matières sont un peu cheap et que c’est clairement pas des produits de qualité conçus pour durer. Mais j’m’en fous et je les chérirai jusqu’à leur mort. 😀